9) Rabham Revient !

Mona ferma avec précaution la porte de sa cabine, protégeant ainsi son trésor, puis partit rejoindre les membres de son équipage encore vaillants, pour fêter cette miraculeuse trouvaille. Mais ce que notre intrépide exploratrice ne vit pas, c’est qu’une ombre accrochée à l’arrière du bateau (tout le monde aura reconnu Rabham le Vert, encore lui !) entreprenait de se hisser jusqu’à la fenêtre de Mona, et, tout ruisselant d’eau, s’introduisait dans la cabine à la recherche du trésor, car il avait non seulement survécu à la destruction de son navire, mais avait également espionné Mona lorsqu’elle avait remonté le trésor à bord. Et Rabham le Vert s’empara du coffre éventré, transborda les pièces d’or dans un sac qu’il avait sur lui, glissa une ou deux émeraudes dans ses chaussures, cacha deux ou trois diamants dans ses poches, et, pour faire bonne mesure, avala carrément une poignée de pierres précieuses car Rabham le Vert était d’une avarice sans pareil… Mais ce qu’il ne remarqua pas, et ce que Mona non plus n’avait pas remarqué, c’est un petit bout de papier jauni et plié qui s’échappa du coffre pourri et alla virevolter jusqu’au dessous de la table… Bien lesté de son butin, Rabham le Vert repartit par là où il était entré, et plongea pour rejoindre la terre la plus proche. Bien évidemment, Rabham était avare mais pas très malin, et il n’avait pas pensé qu’alourdi de la sorte, il aurait beaucoup de mal à nager rapidement ; un membre de l’équipage de Mona qui passait par là aperçu en effet une forme indistincte sous l’eau, qui s’éloignait de la poupe du navire, mais vu la façon dont cette forme nageait, il crut qu’il s’agissait d’une vache de mer égarée, et ne prévint personne de cette vision étonnante…

De retour dans sa cabine, quelle ne fut pas la surprise de Mona de découvrir que son trésor s’était volatilisé ! Elle crut qu’elle était en train de rêver, mais se rendit vite compte que la fenêtre était brisée et que des flaques d’eau suspectes parsemaient le sol… « Ah, si j’attrape le gredin qui a fait ça, je lui coupe la tête » s’emporta Mona ! C’est alors qu’elle remarqua le papier jauni et plié sous la table, s’en empara et entreprit de l’inspecter…

Il s’agissait sans aucun doute, pensa Mona encore courbée, d’une Carte au Trésor ! En bas de la carte d’étranges caractères à moitié effacés attirèrent son attention. Mona se releva tout à fait. Trois mots en forme de signature. Certainement le nom du pirate qui avait planqué son trésor quelque part. Mais seules les consonnes étaient visibles, le déchiffrement allait être difficile…

Voici ce que Mona pouvait lire tout en bas du parchemin mystérieux : M•M•NN• L• R••G•

Publicités
Catégories : Exploratrice, Intrépide, Mona | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.