18) Féroce Bataille

Le bateau du Capitaine Brochet approchait à présent dangereusement du Véroniko. Mona ordonna à Roger, le beau gosse de l’équipage, de se tenir prêt à canarder l’autre navire, ce que le Joli Roger s’empressa de faire. Mona appela également Wen, une petite Mousse qui était chargée de rafraîchir tout le monde à bord, à qui elle demanda de superviser l’attaque. En effet, chacun écoutait toujours les avis de Wen, qui se trompait rarement. Enfin, Mona convoqua Peter, l’un de ses Lieutenants (mais pas celui qui avait des pieds mesurant exactement 30,5 centimètres) et Lili, son adjointe. Notre exploratrice, quant à elle, se munit d’une bonne épée et d’un vieux tromblon qui restait fort dangereux.

Le Capitaine Brochet se préparait aussi, un mauvais sourire aux lèvres. Ses yeux lançaient des éclairs méchants et il ricanait tout seul à l’idée de se débarrasser de Mona et de son équipage. Il ricanait, mais il ne rigolait pas. Son équipage à lui se motivait en sifflant des chansons imaginaires, très dépaysantes.  L’une des pirates, Odile, donnait le rythme à l’aide de petites cloches accrochées à un tambourin. Le drapeau pirate flottait au sommet du grand mât, sur lequel étaient gravés des petits traits pour chacun des navires détruits par le Capitaine Brochet. Les petits traits allaient jusqu’en haut du mât. Les canons brillaient au soleil et les canonniers étaient aux abois. Jamais la tension n’avait été aussi palpable…

De retour à bord du Véroniko, tout le monde obéit à Wen, car chacun fait toujours ce que Wen dit. Munie de son ventilateur, la petite Mousse rafraîchissante donne ses derniers ordres et s’assure que tout sera prêt pour le combat spectaculaire qui s’annonce. Peter le Lieutenant doit donner le coup d’envoi de l’assaut grâce à son pistolet. Une fois que Peter aura fait Pan! les choses sérieuses pourront commencer…

Soudain, alors que les deux bateaux étaient bord à bord, Peter fit feu et Odile fit tinter sa clochette, ravie de son effet (le fameux Effet Clochette) ! Et ensuite, tout ne fut plus que fumées, odeur de poudre, cris des pirates blessés, fracas des boulets s’écrasant sur les ponts ; bref : le bruit et la fureur d’un combat sans merci. Tibou le petit singe se faufila entre les pirates et s’approcha d’Odile qu’il mordit avec force. L’équipage du Capitaine Brochet, pris de panique, sauta à l’eau, s’enferma dans les cales ou bien grimpa se réfugier dans la vigie. Pour le Capitaine Brochet, c’en était trop ! Il ne pouvait supporter que ses pirates le lâchent en plein combat, ni qu’un singe croque Odile. Il sauta à bord du Véroniko, bien décidé à en finir avec ce satané équipage qui se permettait de le ridiculiser ainsi. Mona le vit venir et dégaina son tromblon, visa le Capitaine abandonné, et fit feu. Tous les combattants cessèrent d’un seul coup de se battre en entendant la puissante déflagration. Le silence ne fut rompu que par le hurlement de douleur du Capitaine Brochet, dont la main avait été atteinte par une série de projectiles multiples à courte portée. Le Capitaine estropié avait perdu la main et la bataille. Il regagna son navire en gémissant, et navigua en avant toute vers n’importe quelle destination où Mona ne se trouvait pas.

Mona savourait sa victoire. Elle félicita Lili qui s’était battue comme une tigresse, donna à manger à Tibou qui s’était mis au régime de bananes, et ordonna à Peter de mettre le cap sur une île avoisinante où d’autres aventures inimaginables vont certainement avoir lieu dans un futur proche…

Publicités
Catégories : Exploratrice, Intrépide, Mona | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “18) Féroce Bataille

  1. mona

    Coucou ! merci mais le singe s’appelle Tibou et non tifou !
    Super tes jeux de mots !!!
    Je t’adore Nico
    Mona

    Aimé par 1 personne

  2. C’est modifié ! Merci pour les compliments, Mona ! Moi aussi je tas d’or.

    Aimé par 1 personne

  3. hahaha ! toujours aussi drôle ! je trouve que les histoires prennent une bonne tournure et pourrai sortirent en best seller 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.