19) Abandon

Après cette bataille acharnée, le Véroniko ayant mis le cap sur l’île la plus proche, Mona partit s’isoler dans sa cabine et se mit à réfléchir à ces quelques mois passés à écumer les océans… Elle pensa aux nombreux méchants pirates qu’elle avait mis hors service : tout d’abord, le funeste Rabham le Vert, qui s’était sans doute mis au vert, puisqu’on en avait plus entendu parler. Ensuite, le non moins effrayant Barbe Grise, qui avait été un adversaire tout sauf barbant. Enfin, le terrible Capitaine Brochet, à qui Mona avait ôté l’envie de venir se frotter à elle, ainsi qu’une main. Isolée dans sa cabine, Mona se dit qu’elle aurait bien besoin de quelques vacances, après toutes ces aventures héroïques ! Elle sortit de son placard secret quelques plans jaunis par les années et quelques cartes maritimes usées par le sel. Alors qu’elle les étudiait avec soin, un petit sourire éclaira finalement son visage…

Mais avant de penser aux vacances, il fallait réparer le navire, remonter le niveau des stocks de la cambuse, et faire une inspection générale du Véroniko. Soudain, on frappa à sa porte. Qui pouvait bien venir la déranger ainsi ? Son fidèle Lieutenant Peter (non, non, toujours pas celui qui avait des pieds mesurant exactement 30,5 centimètres) avait un problème urgent à lui soumettre, et il était bien embêté. En effet, il semblait qu’un des membres de l’équipage avait volé une partie du butin accumulé depuis la dernière escale et l’avait caché sous son matelas, où Tibou avait farfouillé par hasard, révélant le pot au roses. Mona prit cette annonce très au sérieux, et son sourire disparut en une fraction de seconde. Car elle savait très bien quel genre de punition on destinait aux voleurs de butin. Parsambleu !, les pirates volaient sans vergogne, mais détestaient qu’on les vole, et ceux pris la main dans le sac étaient traditionnellement abandonnés sur une île déserte. Et justement, le Véroniko venait de mouiller à quelques encablures de l’île de Kah-Lanto, telle qu’elle se nommait sur les cartes de Mona, et, à part quelques Totems, l’île semblait bel et bien déserte.

Mona envoya un groupe de pirates chercher eau et nourriture dans la jungle, et supervisa elle-même les menus travaux de remise en état de son bateau : on reprisa la voilure, on colmata les trous dans la coque, et on répara le bastingage, qui était comme chacun sait une muraille en bois ou en fer autour du pont supérieur, couronnée par un caisson cloisonné où étaient placés les hamacs de l’équipage (recouverts par une toile peinte pour les protéger de la pluie et de l’humidité). Une fois ces tâches effectuées, et l’inspection du navire menée à bien, il fut temps de s’occuper du voleur de butin, qui se nommait Guillaume Gamin, et qui allait donc être abandonné à la mode des pirates sur l’île déserte de Kah-Lanto. C’était un jeune pirate débrouillard et avide de richesses, et quelque chose disait à Mona qu’on en avait peut-être pas fini avec lui…

Maintenant que le Véroniko semblait flambant neuf, ses stocks de vivres regonflés à bloc, et Guillaume Gamin abandonné sur son île pour le meilleur et peut-être pour le pire, Mona ordonna à son timonier de mettre le cap sur une autre île, ou presqu’île, qu’elle avait précédemment repérée sur ses cartes, provoquant chez elle ce petit sourire énigmatique, et qui semblait propice à la fois à la chasse au trésor et à un repos bien mérité. Ainsi, alors que le soleil se couchait à l’horizon, nimbant le Véroniko de teintes rougeâtres et orangeâtres, tout l’équipage rassemblé sur le pont principal entendit Mona crier depuis la dunette : « Hissez Ho ! En avant toute ! Cap sur Quiberon ! »

Publicités
Catégories : Exploratrice, Intrépide, Mona | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “19) Abandon

  1. C’est trop bien ! Mais maintenant j’ai encore plus hâte au vacances ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.